Tahoura Tabatabaï-Vergnet

alias Tara Vergnet, Poète(sse) Franco-Iranienne

Née à Téhéran, Tahoura Tabatabaï-Vergnet est âgée de 11 ans lorsqu'elle doit quitter l'Iran avec sa famille juste avant la révolution de 1979. 

Elle apprend le français à 11 ans, puis elle étudie le droit. Ce n’est que 40 ans ans après son exil, qu’elle renoue avec ses premières amours : la poésie. 

Elle qui récitait ses premiers poèmes à trois ans dans la langue de Khayyâm, désormais se livre dans la langue de Voltaire.


Hommage aux racines, à la terre natale, à la délicate histoire de l'exil, de ces blessures comme de ces magies, ce recueil parle aussi condition de la femme, féminité, amour. Il caresse, questionne, s'insurge, murmure ou explose.


Cris libérateurs, récit d'une vie de femme, raconteur de l'intime, il navigue entre deux mondes, relie deux cultures, les entremêle.

Ainsi comme elle dit : «je fais des poèmes dans les deux langues, pour les unir pour le meilleur et uniquement le meilleur.» 

20200818_191707.jpg